Le Club Golf

4 octobre 2021

  • Golf de Dieppe-Pourville

  • Golf de Valescure

  • Golf de Wimereux

Les golfs centenaires en France – Chapitre 2

golfs centenaires leclub golf

LeClub Golf a la chance de compter 6 golfs centenaires. Parmi eux, les golfs de Wimereux, Dieppe, Valescure, Cabourg le Home, Luchon et Etretat.

Pour ce 2ème chapitre et grâce à Golf Planète, nous irons visiter les golfs de Etretat, Cabourg le Home et Luchon

Cette incursion dans le temps et le souvenir démontre aussi que ces merveilleux parcours ont su également s’adapter à leur temps. Leur succès auprès des golfeurs tient autant au charme lié  à leur ancienneté qu’à leur actualité sportive accueillante.

Balade au cœur de la France du golf !

Pour ceux qui cherchent des informations sur les golfs centenaires en France, il est recommandé de se plonger dans le livre réalisé par MM. Kazmierczak et Jeanneau et paru il y a trois ans

Plus d’infos et réservation sur les golfs

Golf d’Etretat
Golf de Cabourg le Home
Golf de Luchon


Golf de Etretat : la carte postale de la Normandie !

Le golf de Etretat aujourd’hui

Le golf d’Étretat fut créé en 1908, principalement à l’initiative, et comme nombre de golfs marins (Wimereux, Hardelot, Dieppe, Dinard, Biarritz), de Britanniques venant séjourner l’été sur les côtes françaises.

De fait, le premier président du Golf d’Étretat fut Bernard Forbes, 8e comte de Granard, et l’on compte d’autres pairs de la couronne parmi les tout premiers membres d’honneur du club : Lord Denman, futur vice-gouverneur d’Australie, ou Lord Wodehouse, baron de Kimberley.

Le parcours, qui ne comptait que 13 trous à l’origine (il fallait rejouer les cinq premiers pour effectuer, sur environ 4300m, un vrai 18 trous), fut dessiné par Julien Chantepie, architecte du golf de la Boulie, en collaboration avec Arnaud Massy, le célèbre pro de Biarritz qui enseigna et mourut à Étretat

Iñigo Ceballos qui dirige ce magnifique golf avec vue sur mer se rappelle de son histoire ancienne : « Durant la première moitié du XX siècle, le parcours d’Étretat va évoluer dans un périmètre restreint, qui ne s’agrandit qu’en 1925 avec l’adjonction des parcelles boisées d’une villa près de la route du Havre. Avec les efforts des architectes Chantepie et Freemantle, père du professionnel anglais saisonnier, ceci permet de construire un nouveau clubhouse, de redistribuer les trous et d’y adjoindre de nombreuses difficultés. Mais la longueur du parcours stagne sous 4500 mètres. Passé à 5200 mètres après-guerre , et définitivement par 72, le parcours arrive à 5870 mètres. Après l’achat d’une poignée d’hectares, les 18 trous dépassent les 6000 mètres à la fin des années 1980. Un nouveau dessin effectué par Didier Fruchet donne au parcours son tracé actuel, avec une emprise difficile à faire évoluer mais laissant ouvertes des options de distance et d’agrément des trous… 

Aujourd’hui, son attractivité principale aujourd’hui est son site spectaculaire en surplomb des falaises d’Etretat ainsi que la possibilité pour les golfeurs de voir la mer depuis chacun des  18 trous. Il garde un côté sauvage avec ses herbes hautes et sa nature préservée. La lumière, les jeux de nuages ou de couleurs sur la mer…Toutes les beautés qui ont attiré ici les peintres font, toute l’année, le délice des golfeurs de passage »…

L’album historique du golf de Etretat


Le golf de Cabourg le Home : la magie d’un golf centenaire appréciée par Proust !

Le golf de Cabourg et sa vue sur l’horizon lointain

Après Dieppe, Cabourg le Home est le parcours le plus ancien de Normandie. Créé en 1907 par Lane Jackson, le parcours a connu une première extension en 1910. 1907 fut une grande année pour la ville de Cabourg :  la ville du romantisme inaugurait à la fois son palace, le Grand Hôtel en bord de mer et son golf sur les terres du hameau voisin du Home. 

La même année, Charles Bertrant qui dirige le grand hôtel souhaite doter la station d’un golf. l’inauguration se fait le 7 juillet 1907. En 1910, Bertrand cède le golf à la compagnie Ruhl qui décide d’agrandir le parcours et fait appel à Harry Colt pour le nouveau dessin. 

Le golf avec ses nouveaux trous sur la dune et le bord de mer prend alors une configuration proche du tracé actuel. Deuxième golf de la Côte fleurie après celui de Deauville, le parcours du golf de Cabourg le Home possède tout le charme et la magie d’un golf centenaire. Proust venait parfois y prendre son goûter sous les parasols rouge et blanc, preuve que le golf est une jolie balade à la recherche du temps perdu et du temps retrouvé…

Reconstruit ensuite en 1954 après avoir été en partie détruit par les bombardements puis porté à 18 trous en 1987, le parcours compte huit trous en véritable links (11 au 18) et dix dans le marais de la Divette.

Selon Nicolas, le responsable communication :

« Nous avons refait évidemment des travaux sur le parcours et mis en place un pro shop : c’est le seul changement depuis 1907 ! Le bâtiment du restaurant et de l’accueil montre bien le coté centenaire de ce golf…

Dirigé depuis 2017 par une nouvelle équipe dynamique , le golf club propose aussi une boutique, un putting-green et un practice couvert. Le restaurant « Le 1907 », sert un déjeuner en terrasse ou devant la cheminée selon les saisons… ».

L’album historique du golf de Cabourg


Golf de Luchon, des Anglais à la recherche des eaux thermales

En 2018, l’année de la Ryder Cup en France le Golf de Luchon a soufflé ses 110 bougies !!

Le parcours le plus ancien de la région Occitanie

Créé en 1908, il fait partie des premiers golfs créés en France après celui de Pau (en 1856), Biarritz (en 1888), Cannes Mandelieu (en 1891), Saint-Jean-de-Luz (en 1907) et Vichy (en 1908) et quelques autres… 

Evidemment, sa longue histoire lui a valu de connaître moult péripéties (inondation, champs de manœuvre durant la seconde guerre mondiale…) dont il se sera toujours remis, grâce à la volonté et la persévérance  de personnalités locales.

Le bâtiment de l’accueil actuel du golf est la même bâtisse que dans les années 1920, quelque peu relookée elle a gardé les traits et l’architecture de l’époque. Des photos de l’époque sont consultables à l’accueil et dans les vestiaires du golf. L’identité du golf de Luchon découle de son histoire.

Des travaux de grandeur ampleur n’ont pas été réalisés pour modifier le parcours, seuls des petits aménagements ont été faits pour maintenir un parcours attrayant techniquement (bunkers et départs redessinés et réfection de l’ensemble du système d’arrosage).

Imaginé au début du siècle dernier par Ludovic Dardenne, pharmacien et chocolatier local qui désirait attirer une clientèle touristique chic à Luchon, le golf fut créé dans la foulée par Pierre Artigala, Le Marquis de Méranvielle de Saint-Claire, Henry De Gorsse, le Baron Charles Fabre de Roussac. Le 25 juillet 1908 le parcours est inauguré sous la présidence de l’Honorable Sir Reginald Lister, ministre plénipotentiaire de sa gracieuse Majesté britannique Edward VII. Les Anglais déjà présents dans le sud-ouest de la France sont venus à Luchon pour profiter du bienfait des eaux thermales et de son climat.

Après les 100 ans dignement fêtés en présence de Jean Garaialde et de membres de la fédération, les 110 ans du golf de Luchon ont été célébrés le 19 juillet 2018 lors d’une chaleureuse journée en présence de Grégory HAVRET, Jean-Marc DE POLO, Carlos PIGEM et Emilio CUARTERO BLANCO qui se sont livrés à un match d’exhibition international suivi par un public conquis, avec démonstrations et dédicaces.

Pour continuer à cultiver cette particularité peu commune et ancrer cette image forte de golf centenaire pourquoi ne pas envisager de marquer chaque décennie qui passera…voire tous les 5 ans cela serait l’occasion de faire une fête, la fête du golf à Luchon et en Midi Pyrénées !!

Le golf de Luchon aujourd’hui Ouvert toute l’année, le golf municipal de Luchon est situé à 140 km de Toulouse, dans la vallée de la Pique au cœur des Pyrénées centrales. Plongé dans un écrin de verdure, parcours de 9 trous de montagne dessiné sur un terrain totalement plat, très technique avec ses petits greens et ses nombreux bunkers, le terrain offre une vue superbe sur la chaîne des sommets luchonnais avec un panorama exceptionnel à 360°avec le Port de Vénasque culminant à 2444 m. Les touristes amateurs de la petite balle blanche sont toujours émerveillés de ce paysage à couper le souffle.

L’album historique du golf du Luchon

Article réalisé par © Jean Lagarde