Le Club Golf

1 octobre 2021

  • Golf de Dieppe-Pourville

  • Golf de Valescure

  • Golf de Wimereux

Les golfs centenaires en France – Chapitre 1

photos historiques des golfs centenaires en france

LeClub Golf a la chance de compter 6 golfs centenaires. Parmi eux, les golfs de Wimereux, Dieppe, Valescure, Cabourg le Home, Luchon et Etretat.

Cette semaine grâce à Golf Planète, nous irons visiter les golfs de Wimereux, Dieppe et Valescure. La semaine prochaine, nous nous baladerons du côté de Cabourg le Home, Étretat et enfin Luchon dans les Pyrénées.

Cette incursion dans le temps et le souvenir démontre aussi que ces merveilleux parcours ont su également s’adapter à leur temps. Leur succès auprès des golfeurs tient autant au charme lié  à leur ancienneté qu’à leur actualité sportive accueillante.

Balade au cœur de la France du golf !

Pour ceux qui cherchent des informations sur les golfs centenaires en France, il est recommandé de se plonger dans le livre réalisé par MM. Kazmierczak et Jeanneau et paru il y a trois ans

Plus d’infos et réservation sur les golfs
Golf de Valescure
Golf de Wimereux
Golf de Dieppe


Golf de Wimereux : un links à l’écossaise ouvert en 1901

Le golf de Wimereux aujourd’hui

Le golf de Wimereux, véritable links à l’écossaise ouvert en 1901, offre des vues imprenables sur la Manche et sur l’Angleterre dont on aperçoit les falaises blanches. Le parcours de 18 trous est un par 72 de 6 160 mètres, vallonné, aux larges fairways et aux greens d’excellente qualité.

Le golf est situé à 6km de Boulogne-sur-Mer et 25km de Calais. 

Nicolas Bouzin, son dynamique directeur, nous rappelle l’histoire de ce golf centenaire :

« Le golf de Wimereux fut le 7ème golf construit en France. En 1901, un 9 trous est construit au centre de l’hippodrome existant. Le golf servira pendant les 2 guerres de base pour les soldats qui ont l’Angleterre en ligne de mire. Les vestiges sont encore voyants sur le parcours avec des nombreux bunkers qui sont le résultat de trous d’obus ou de bombardements  ainsi que 3 blockhaus dont 1 est utilisé comme départ d’un Par 3 (trou n°12). »

Quels sont les principaux changements qui ont marqué son évolution ?

Le Golf de Wimereux fut entièrement reconstruit après la seconde guerre mondiale. Depuis 1957 , le golf compte 18 trous avec 9 trous côté terre et 9 côté mer. Le golf de Wimereux veut construire et garder une identité de pur links à l’écossaise avec des petits bunkers profonds et des roughs exigeants ce qui deviendra l’obstacle n°1 du parcours. Tout cela conjugué à un vent très souvent présent peut rendre votre partie très difficile et « challenging ».

Très courtisé par les golfeurs britanniques dû à la proximité du tunnel sous la manche et les belges qui ne sont qu’à 1 heure de route, le golf de Wimereux est un lieu de rencontre touristique incontournable de la côte d’Opale, 11000 visiteurs viennent fouler les greens par an. Le golf compte également 500 membres et organise une soixantaine de compétitions.

L’album historique du golf de Wimereux


Le golf de Dieppe : créé en 1897, le doyen des golfs normands

Le golf de Dieppe par temps clair

Créé en 1897, sous l’impulsion de la colonie britannique amoureuse de la ville aux quatre ports, le golf de Dieppe est le doyen des golfs normands et le septième plus ancien parcours de l’Hexagone. 

Ilona Hanc nous parle de son golf :

« Le golf de Dieppe a été dessiné et construit par un des plus grands architectes anglais, attaché permanent au royal Ancient Golf de Saint-Andrews : Willie Park Junior, double vainqueur du British. Le parcours a été redessiné : certains trous sont restés à l’identique et d’autres ont été créés sur les falaises de la Côte d’Albâtre. Le golf est situé entre les villes de Dieppe et de Pourville-sur-Mer.

L’ancien club-house n’a pas changé de place : le grand bâtiment anglo-normand longe la route, en face du parking. Quant au parcours, il est recouvert de nombreux blockhaus, vestiges de la deuxième guerre mondiale. Certains sont plus visibles que d’autres comme aux trous numéro 6, 7 et 16. On remarquera aussi, au milieu du parcours, une grande station de radars dont le plus important à une portée de 200 kms. Il appartenait à l’armée allemande.

Évidemment, notre golf centenaire a su se rajeunir pour s’adapter aux nouvelles conditions de jeu et à la demande de nos membres et de nos clients de passage. Plusieurs changements ont ainsi été effectués : agrandissement du club house et du restaurant, aménagement du practice couvert et en herbe, redesign des trous, nouveaux bunkers, plantations, arrosage automatique, signalétique, parking, salle de réunion… 

Aujourd’hui son attractivité principale est liée d’abord à sa proximité avec Paris à seulement 2 heures d’autoroute, à son emplacement proche du centre-ville de Dieppe et de la mer, situé sur les falaises de la Côtes d’Albâtre avec une vue imprenable sur la pointe d’Ailly, et évidemment son parcours est varié, avec de belles couleurs en été comme en hiver. « 

L’album historique du golf de Dieppe


Golf de Valescure, une richesse insoupçonnée depuis 1895

Le dessin simple de Harry Colt, architecte de Valescure

Conçu en 1895 par des aristocrates britanniques, le golf de Valescure est « d’une richesse insoupçonnée » comme il est écrit dans un livre qui lui est consacré.

Phénomène courant à la fin du 19ème siècle sur toute la Côte d’Azur, ces villégiateurs britanniques qui venaient à Saint-Raphaël pour les vertus thérapeutiques du climat souhaitèrent y créer un parcours de golf.

Amédée de Guerville, premier président de nationalité française eut, en 1909,  l’initiative de demander à l’architecte de renommée mondiale Harry Colt de procéder à l’extension du parcours de 9 à 18 trous, rendant ainsi ce parcours un lieu de pèlerinage obligatoire pour les passionnés d’architecture golfique. Colt est l’architecte de Rye, Sunningdale, Royal Lytham St-Annes, Muirfield en Grande-Bretagne, Pine Valley aux Etats-Unis, Toronto au Canada… Mais aussi d’une quinzaine de parcours en France.

Christophe Lauray, son directeur, a répondu à nos questions : 

Votre golf est centenaire et s’inscrit donc dans les premières pages de l’histoire du golf en France. En quoi porte-t-il encore les marques de cette histoire ?

Tout d’abord, l’emblématique Club-House en bois rouge et blanc (en travaux actuellement pour une rénovation totale à l’identique), construit en 1909 à l’initiative du deuxième Président du golf de Valescure, Amédée de Guerville. Il nous incombe ici de faire tomber un mythe qui s’est forgé à une époque incertaine et perdure jusqu’à nos jours. Le Club-House n’est pas le pavillon norvégien de l’Exposition Universelle de Paris de 1900 comme le veut une croyance, mais l’œuvre de la firme anglaise Boulton et Paul, spécialiste de club-house et pavillon de golf, et a été commandé à dessein par notre Club.

De même, la bergerie est un bâtiment lui aussi emblématique de notre parcours, situé aux abords du fairway du trou N°17. C’est un bâtiment bas, réalisé en maçonnerie de pierres locales dans l’architecture classique des bergeries anciennes ; certaines poutres de l’ancienne charpente sont encore visibles à l’intérieur. Lorsque le golf fut construit, la bergerie abritait des moutons qui servaient à la tonte des fairways du golf avant l’invention du matériel moderne de tonte.

Bien sûr, le tracé du parcours. Des trous courts et étroits, avec de petits greens, souvent surélevés, et donc difficile d’accès. Des greens en terre et non en sable comme les parcours modernes actuels.

Il a évidemment évolué au cours du siècle passé : quels sont les aménagements principaux qui ont été apportés ? Et où se situe aujourd’hui son attractivité principale ?

Officiellement, le Golf de Valescure a été créé en 1895, c’est la date qui figure dans tous les guides et annuaires historiques. Pourtant, ce n’est réellement qu’en 1899 que le Club sera officiellement constitué ; l’inauguration aura elle lieu en 1900. Le parcours d’origine était constitué de 9 trous, pour une longueur de 1992 mètres. C’est le célèbre architecte Harry Shapland Colt qui, en 1909-1910, reconfigura le parcours originel et son extension de 9 à 18 trous. Le parcours de l’époque présente à peu près sa disposition actuelle mais était alors un Par 74, contre 68 aujourd’hui : les trous 2, 6, 8, 10, 11, 12, 15 et 17 ont depuis vus leur par modifié.

Aujourd’hui, l’attractivité de Valescure tient justement dans l’histoire du dessin de son parcours qui a été conservé au plus proche de son tracé historique. Jouer Valescure, c’est jouer un parcours vieux de 126 ans, entouré de Pin Parasols centenaires, dont le style va à la totale encontre des parcours très longs et aux greens immenses des parcours modernes. Jouer Valescure, c’est fouler le 5ème plus vieux Golf de l’hexagone et passer 4 heures dans un lieu chargé d’histoire.

L’album historique du golf de Valescure

Article réalisé par © Jean Lagarde